mercredi 17 août 2005

LE ROUET : poussez-vous que je m'y mette

He oui vu la superficie du quartier, pour que certains viennent s'y installer c'est bien qu'il a fallu en faire partir d'autres. Et alors ils viennent s'y installer à la vitesse grand v ces derniers temps. Quoique c'est pas mal si un jour on est perdu à Marseille et qu'on veut rentrer au Rouet, il suffit de lever la tête et de suivre les grues (en plus la nuit elles sont illuminées).
Personnellement je suis pas touchée par les expropriations, ouf! ça c'est arrêté à la rue d'à côté, parce que sinon -et ce sera ma pensée du jour-

sinon au prix où sont les apparts au Rouet, j'aurais plus de chance de pouvoir me reloger à la Cadenelle ou aux Jardins de Thalassa

Libellés :

3 Comments:

Blogger trotinette said...

bravo pour les commentaires sur l'immobilier au Rouet(etplus généralement à Marseille), et c'est une ancienne habitante de la ville qui parle : les prix y étant devenus exhorbitants, j'ai du m'exiler dans une autre région...
Le blog est super bien fait, bravo et encouragements.
Allez le Rouet ! Laurence

1:19 PM  
Blogger Le Rouet said...

Je te plains chère trotinette d'avoir dû quitter notre région, qui, comme chacun le sait, est la plus belle et la plus ensoleillée. Pour ma part, j'envisage sérieusement de faire un crédit sur 20 ans afin d'acquérir une niche pour mon chien mais je ne sais pas si il y en aura de disponibles au Rouet...

2:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

hola

11:26 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home