lundi 9 avril 2007

130 jeunes footballeurs dans les choux à cause du pôle aquatique

Au centre avec les moustaches, Henri Persoglio, un des fondateurs du club, juste derrière lui son fils aîné "Joulain " : Ange Persoglio, qui fut président du club pendant de longues années. Le stade de Montfuron porte d'ailleurs son nom.
Photo prise vers 1918

Bon, toujours au sujet de l'assemblée générale, je voulais parler de la remarquable intervention du Président de l'US Rouet, qui a fait part à Monsieur le Maire et aux membres de l'assemblée de son inquiétude quant au devenir du club : en juin 2007, le stade de Montfuron sera rendu à l'armée en échange d'un autre terrain militaire sur lequel sera construit le fameux pôle aquatique.


On a proposé au Rouet d'avoir des créneaux sur tel ou tel autre stade de la ville (exemple : Le Roy d'Espagne), ce à quoi le président répond que le club n'a pas les moyens humains et matériels pour transporter les joueurs (il s'agit des entraînements, je précise), il ajoute que les jeunes du Rouet jouent depuis 10 ans avec les mêmes maillots, pour qu'on voye un peu les moyens qu'ils ont!


En plus, il n'y a pas besoin que du terrain, il faut aussi une pièce pour entreposer tous les objets du clubs, les cahier etc mais aussi les coupes, les souvenirs, c'est un club, je le rappelle qui a 81 ans, l'un des plus vieux de Marseille.


Monsieur le Maire affirme qu'un pôle aquatique était vraiment nécessaire à Marseille car il n'y avait pas de piscine olympique, ni de patinoire etc, et que ça rehausse l'image de Marseille et donc ça profite à tous les marseillais.
Jacques (le Président de l'US ROUET) indique qu'il y a 130 enfants licenciés à l'US ROUET, qui vont se retrouver sans rien du tout à la rentrée.


Mme Palloix propose qu'on construise un stade dans le prolongement du parc du Centenaire
(qui va être prolongé jusque de l'autre côté de Rabatau, si j'ai bien compris) mais on lui dit que ce n'est pas faisable car s'il ya un terrain aux normes, l'US ROUET ne serait pas prioritaire sur ce terrain, d'autres clubs le demanderaient.


Bon, je suis partie au moment où M. Long disait qu'ils avaient rencontré l'Armée, qui n'était pas si pressée que ça de récupérer son terrain... J'ai pas entendu la suite donc.


J'espère quand même qu'une solution sera trouvée pour que le club ne mette pas la clefs sous la porte. Ca serait catastrophique.
Pour les jeunes et pour le quartier. Un Rouet sans l'US Rouet, c'est comme si 81 ans d'histoire du quartier étaient rayés d'un coup de crayon (d'architecte de pôle aquatique).

Libellés :

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

marc sabatés , mon père pierre sabatés sa mère etait marie jeanne persoglio -tansillo , ma grand -mère avec jouin mon père à jouer à l ' us le rouet ils habitaient bd roumanille et mon parrain honorè carlon rue ste famille , le bar populaire etait leur qg. le rouet est pour nous à jamais dans notre coeur , la guerre malheureusement les a fait partir dans le var .
mon père est mort de la sclèrose en plaques et il parlait du rouet souvent avec ernest et julo persoglio -tansillo , rencontre de catalans et de piemontès fuyant les dictatures .
vive l ' us le rouet
www.marc-sabates.com societè morisson .

8:27 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je suis heureux de voir que laurent roussey se rappelle de ses dèbuts poussins à l ' us le rouet en prenant ses fonctions d ' entraineur de st etienne , mème france football parle du rouet ce mardi 12 juin 2007 .
marc sabatés persoglio
famille catalane et piemontaise du rouet 1920 .
marc sabatés
83870 signes .www.marc-sabates.com

11:11 AM  
Blogger Le Rouet said...

ernest persoglio c'est celui qui était dans le var?

4:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

oui ernest etait dans le var , les familles sabatés (catalan de barcelona et de roda de ter ) et les persoglio -tansillo (piemonté) + gaby fleurs bd chave louis maurin de renault etc , le rouet est notre patrie .
marc-sabates.com
groupe morisson
83870 signes. VIVE L ' US LE ROUET .

1:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je tombe par hasard sur cet article sur l'US Rouet, qui a été effacé de la carte du District de Provence. C'est bien triste les dirigeants de l'US ROUET étaient compétents et dévoués, le Club c'était le RDV des jeunes du quartier et les parents suivaient. Notre quartier a perdu tout ce qui faisait sa richesse, sa solidarité et son ambiance. Merci pour ce rappel de nos souvenirs.

1:04 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home