vendredi 6 janvier 2006

AU SUJET DU TUNNEL (suite)


Je n'ai pas pu y aller mais voici le communiqué du Rouet à Coeur Ouvert :


Le Rouet A Coeur Ouvert

Marseille dans tous ses états
23, rue Sainte Famille, 13008 Marseille - 06 88 82 61 78 & 06 07 98 16 90

Communiqué sur le Tunnel autoroutier « Louis Rège – Avenue Scott »

Stop à la mise en danger des marseillais !

Hier en grande pompe nos édiles ont communiqué sur le lancement de la 2ème tranche des
Travaux du tunnel, la municipalité marseillaise, avec fierté, ouvre un aspirateur à voitures. Elle crée une bretelle du tunnel à péage Prado Carénage.

C’est une nouvelle arrivée de l’autoroute dans le centre ville, Marseille tourne ainsi le dos à
d’autres modes de transports dont les Transports en Commun, à la RTM !

Alors que Marseille s’asphyxie, est polluée à cause de la multiplication des déplacements de véhicules motorisés dans la ville et son agglomération, de la multiplication par cinq des migrations alternantes entre Marseille et sa périphérie depuis des années.

Pour l’autoroute Est, venant d’Aubagne, La Ciotat, etc., c’est 130 000 véhicules par jour !
Un tunnel autoroutier de deux fois 15,2 millions d’euros des marseillais pour quel résultat :
Saturation du réseau routier et du centre ville ; amplification de l’asphyxie et de la pollution de
La ville et dans le cas présent du centre ville Sud de Marseille !

Un tunnel autoroutier de deux fois 15,2 millions d’euros pour quel résultat ? Si ce n’est de reporter constamment la mise en oeuvre d’un réseau étendu de Transport en commun en Site Propre ! Car on ne peut pas dépenser deux fois le même argent disponible.

Au lieu de tirer les leçons des choix en matière de déplacements, la municipalité marseillaise ouvre une pompe à pollution, au moment où les Marseillais ne savent toujours pas comment sera bouclé le financement du plan de déplacement urbain.

Le Plan de Déplacements Urbains (PDU), adopté en 2000 et mis en oeuvre par la majorité municipale actuelle, montre que les choix faits vont à l’encontre des intérêts économiques et sociaux des Marseillais et met en danger leur santé. La casse récente des dernières lignes de
Trolleybus en est un exemple symbolique.

Une telle politique, en l’absence d’une offre cohérente de transports publics, ne réduira pas l’impact de la voiture au centre ville. Les Marseillais et plus largement les habitants de l’agglomération vont payer très cher une politique de déplacements urbains destinée avant tout
à favoriser la promotion immobilière, les couches sociales les plus favorisées et un tourisme de luxe.

Il y a donc une absolue nécessité de développer la RTM et renforcer les infrastructures de transports en commun pour la desserte de la ville, que, hormis un réseau de métro limité et vieillissant, la faiblesse des moyens consacrés au transport en commun par l’Etat et les collectivités locales n’a pas permis de financer jusqu’à ce jour.

Nous revendiquons la qualité de vie pour TOUS et nous nous opposons à la politique du « tout voiture » à Marseille.

2 Comments:

Blogger RHD said...

I wish I could read French! I'd
like to know what all the pictures
mean!!!
RHD

1:50 PM  
Blogger Le Rouet said...

hi bob, i tried to answer you on your blog but my post disappeared! well mostly, as my neighbourhood is undergoing great changes, i'm trying to show it as it is, as it once was, and what it's becoming

10:35 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home