vendredi 16 juin 2006

Article de LA PROVENCE sur la fête de l'école du ROUET


PRES DE 5000 ENFANTS SONT PASSES PAR L'ECOLE PUBLIQUE DU ROUET DEPUIS SA CREATION EN 1906.
LE CENTENAIRE A ETE FETE AVEC LES ANCIENS ELEVES, INSTITUTEURS ET PARENTS D 'ELEVES

Le groupe scolaire de l'école publique du Rouet vient de fêter son centenaire. Plusieurs générations d'élèves, de professeurs et de parents d'élèves se sont retrouvés dans la cour de l'établissement. "Ces retrouvailles, c'est un projet qui a pris naissance il y a dix ans" a souligné Corinne Vialle, la directrice. Aidée par le groupe des anciens instituteurs, le travail de recherche surprend.
On découvre ainsi l'évolution et l'histoire de l'école depuis 1906. Une délibération du conseil municipal du 5 avril 1904, présidé par le maire Amable Chanot, autorise la création d'un groupe complet à 3 écoles, garçons, filles et maternelle. Dans le quartier, la modernité arrive aussi avec l'éclairage au gaz à tous les étages. L'Histoire continue : en 1914, l'école des garçons a hébergé un bataillon de tirailleurs sénégalais.
Certains anciens élèves racontent les fameuses photographies de groupes avec quelquefois des points d'interrogation qui remplacent les prénoms. Les anecdotes sont notées. La petite Angèle Pignol scolarisée à 3 ans en 1926 s'est souvenue "On avait des bureaux en bois qu'on cirait, on se chauffait au poêle à charbon et à la récréation on brodait". A l'époque, la mixité n'existait pas. Camille Perrichon, écolier du cours supérieur en 1932 en témoigne. "Je me rappelle le mur que les garçons escaladaient pour voir les filles". Ce fameux mur est détruit vers 1980. Le quartier était un noyau villageois avec les générations qui s'y succédaient.
D'élève de 1953 à 1958 Evelyne Theas est devenue institutrice de 78 jusqu'à sa retraite, en 2005.
Le quartier, avec une population qui s'est paupérisée, revient en grâce avec de nouvelles constructions "qui vont faire perdre l'âme de l'esprit de village" affirme un ancien. Dominique Tian, le député-maire de secteur précise qu'"un nouveau groupe scolaire va être créé dans la ZAC." Pour Corinne Vialle "Le quartier se transforme, mais on veut conserver le lien social et quelle que soit l'origine des élèves, l'école est la maison de tous".
La journée s'est achevée par le spectacle des enfants, dont le thème "la chute du mur" est un message d'espoir.
Gi.B.

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

La création d'une école au Rouet mais aussi d'une école au sein du nouveau complexe "Cap Est", de l'autre côté du Parc. Le site de Marseille aménagement en parle aussi (même lien que sur ton blog)

11:03 AM  
Anonymous Anonyme said...

Serait-il possible de publier des listes d'anciens de l'école ?

Pour ma part, j'ai été élève, il y a fort lontemps de 1958 à 1962

2:11 AM  
Blogger Le Rouet said...

utilisateur anonyme dès que je pourrais je rajouterai les noms sous les photos et d'ailleurs j'ai d'autres photos à mettre vous vous y reconnaitrez peut être

3:03 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home