samedi 12 novembre 2005

MORTS POUR LA FRANCE


Hier, 11 novembre, en hommage aux morts de la "Grande Guerre", un dépôt de gerbe a eu lieu au monument au morts du quartier (qui se trouve dans la rue du Rouet entre la rue de Cassis et la rue Jean Alcazar), en présence d'habitants du Rouet et de représentants de la mairie (M. Tian, Mme Palloix).

C'est l'occasion d'avoir aussi une pensée pour les enfants du Rouet qui ont donné leur vie pour la France lors de la guerre 1939-45. Les nouveaux habitants du Rouet y reconnaîtront les noms des rues du quartier, les anciens y trouveront les noms de leurs amis ou des parents de leurs amis.

(Liste non exhaustive car je n'ai pas de renseignements sur tous)


. Marius RAZZANTI : né à Marseille, (de source sûre, Marius est né à Menpenti, et il a habité à la rue des Economies) 21 rue des Economies, le 4 mai 1911. Maçon. Membre des jeunesses communistes. Lieutenant F.T.F.P. (Francs tireurs partisans) dans la Résistance, tué dans un combat alors qu'il tentait une liaison avec une moto prise aux Allemands, le 22 août 1944 à La Bégude-de-Mazène (Drôme). *Le nom est écrit RAZZENTI sur le dictionnaire des rue de Marseille, mais c'est bien RazzAnti avec un A.


. Roger RENZO : né à Marseille, 67 rue Liandier, en mai 1922. Ebéniste, membre des jeunesses communistes, prend le maquis pour échapper au S.T.O. Dans la Drôme, instructeur dans un groupe de F.T.P., il est envoyé avec d'autres éléments à Valréas, le 8 juin 1944 pour soutenir les résistants qui occupent cette ville. Arrêté, il est fusillé avec d'autres otages par les Allemands, le 12 du même mois. Resté quelques temps "inconnu", son corps est ramené par la suite à Marseille à la demande de sa famille. "Mort pour la France".


. Louis REGE : né à Marseille, 3 rue Jacquand, le 7 juin 1917. F.T.F.P. sous l'Occupation, mort en mission avenue du Prado, alors qu'il portait un message à Mazargues, le 21 aôut 1944. "Mort pour la France".


. Jean ALCAZAR : né à Marseille, Impasse des Economies (de source sûre c'était RUE des Economies), charpentier fer, membre des jeunesses communistes ; arrêté le 4 avril 1941 alors qu'il distribuait des tracts, il est emprisonné à la prison maritime de Toulon. Mort à la suite des sévices et tortures.


. Félix DE BENEDETTI, né en 1926, tué en août 1944, avec deux de ses camarades en mission commandée. Il apportait des directives aux résistants de Vaufrèges.


Tous éléments sont tirés du Dictionnaire Historique des rues de Marseille et je remercie Anne qui me les a fait passer

Libellés :

3 Comments:

Blogger Gege said...

BORDE:
Cession gratuite du sol par les proprietaires riverains.
Qui est ce borde:? S'agit-il de l'ingenieur qui participa activement à la creation de la ligne de chemin de fer Marseille-Toulon?
Estce ce même Borde , ingenieur ,qui conçut pour la construction des immeubles de la rue Imperiale(1862-1866), une machine élévatoire ,grue sur rails mue par la vapeur , se déplaçant lateralement, desservant ainssi en materiaux plusieurs immeubles à la fois.

8:17 AM  
Blogger Gege said...

LIANDIER:
Que peut-on dire de la rue Liandier?
Ouverte le 19 Mars1863.

8:20 AM  
Blogger Le Rouet said...

eh bien cher gege, ne t'impatiente pas, la rue Borde et la rue Liandier sont prévues dans mon programme, car grâce au dictionnaire des rues de Marseille, j'ai l'intention de passer en revue toutes les rues du Rouet. En l'occurence dans cet article je ne mentionnais que des amis du quartier qui sont morts pour la France lors de la guerre de 39-45. Il y en a d'ailleurs trois autres que je mentionnerai plus tard.
Tu remarqueras d'ailleurs que j'ai fait quelques modifs sur la courte bio de ces personnes, que je tiens de leurs amis ou voisins.

11:30 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home