jeudi 29 septembre 2005

UN BEL EXEMPLE DE CIVISME


Madame J (qui tient à garder l'anonymat) est une habitante du Rouet qui, comme nous tous, galère chaque jour pour se garer. En cette période de Foire de Marseille, c'est encore pire que pire. C'est la gabegie. On tourne pendant des heures pour finalement se résigner à aller se garer à 800 m de là, sur la place qu'on avait dédaigné tout à l'heure. Manque de pot, elle n'y est plus!

Madame J, qui rentre chez elle entre midi et deux, est même repartie un jour à son travail sans manger, faute d'avoir pu se garer.

L'autre jour, elle aperçoit par la fenêtre un étrange manège. Son voisin sort de stationnement mais avant de partir, il prend deux cônes oranges et blancs dans sa voiture et les place devant chez lui. Madame J se dit :"tiens, le voisin attend une livraison... ou alors il est allé faire une course". Mais non, point de voisin ni de livreur. La place reste libre toute la journée et le soir, lorsque Monsieur le voisin arrive, il n'a plus qu'à enlever les cônes pour reprendre sa place réservée. Après deux ou trois jours de ce petit manège, Madame J descend, enlève les cônes et les voitures recommencent à se garer sur cet emplacement public, passé au privé pour même pas l'euro symbolique.

Aux dernières nouvelles Madame J n'aurait pas encore eu ses pneus crevés.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home